ven. Déc 9th, 2022

Meilleures Entreprises

Votre magazine actualité entreprise

Est-il possible d’obtenir un prêt quand on est freelance ?

En tant que freelance, souhaitez-vous faire une demande de prêt ? Il est possible d’en obtenir un en tant que travailleur indépendant, néanmoins les exigences du prêteur sont très strictes. Il existe heureusement des alternatives pour facilement obtenir un crédit. Voici tout ce qu’il faut savoir pour obtenir un prêt en tant que freelance !

Les freelances dans l’Univers IT

Le freelancing dans l’univers IT est un domaine dans lequel des professionnels de l’informatique décident de poursuivre leurs activités sans nécessairement dépendre d’une entreprise. En revanche, ces derniers peuvent effectuer plusieurs missions auprès des entreprises grâce à une plateforme de freelance. Ceci, qu’ils soient graphistes, éditeurs Web, développeurs ou encore, webmasters. Parmi leurs missions en tant que freelance, il y a notamment :

  • la maintenance et l’exécution des progiciels ;
  • la conception des logiciels et des applications ;
  • la mise en place d’une gestion électronique de documents ;
  • la construction des solutions de communications numériques et de téléphonie,
  • l’analyse ergonomique des espaces numériques professionnels, et plus encore.

Cependant, signer un contrat de travail comme freelance exerçant dans le secteur informatique n’est pas toujours chose facile. Surtout lorsque vous ne disposez pas des fonds nécessaires pour répondre aux besoins de vos clients. C’est pourquoi il est parfois recommandé de demander un financement. C’est, en effet, une solution largement plébiscitée.

Le freelance et les conditions d’octroi de crédit

Pour obtenir un prêt en tant que travailleur indépendant, vous devez remplir certaines conditions. Plus précisément, l’institution prêteuse pourra exiger une liste de documents qui prouve votre solvabilité à moyen et à long terme.

Par conséquent, vous devez présenter un acte prouvant que vous avez au moins 3 ans d’expérience en freelance. Si possible, veuillez également présenter vos 3 derniers états financiers certifiés par un comptable agréé. Vous pouvez joindre vos derniers avis d’imposition, vos déclarations de revenus 2035, votre plan marketing ainsi que vos contrats signés. Aussi, si vous avez le statut juridique EURL, pensez à présenter votre bulletin de paie en tant que manager.

De plus, votre capacité à débattre et à persuader pourrait également contribuer à l’octroi du prêt. Vous devez donc communiquer votre enthousiasme pour le projet que vous soutenez. Vous devez alors être persuasif pour que le prêteur adhère à votre projet.

Le freelance et les alternatives favorables aux prêts

Plusieurs options peuvent améliorer vos chances d’obtenir un prêt en tant que freelance. Par exemple, vous pouvez faire appel à une personne qui a un contrat à durée indéterminée. Ce statut de CDI rassure les banquiers sur la capacité de remboursement. Pour cela, il suffit de contracter le prêt bancaire au nom d’une personne en CDI ayant de solides garanties. Néanmoins, le remboursement des souscripteurs de prêt dépend de vous.

Vous pouvez aussi obtenir un prêt familial ou un micro-crédit auprès de l’ADIE, crédit allant jusqu’à 3 000 euros, et ce, si vous choisissez la tontine. L’avantage de ce système est qu’il vous permet d’obtenir un prêt sans intérêt. Il est, en effet, possible de combiner prêts bancaires et prêts secondaires.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de choisir le portage salarial. Avec cette option, votre chiffre d’affaires en tant qu’indépendant sera transformé par l’entreprise qui vous emploie. Ainsi, avoir le statut de salarié porté vous confère tous les droits d’un salarié ordinaire. Cela, parce que vous avez un contrat de travail et une rémunération fixe. Avec ce statut, vous concluez un contrat à durée indéterminée, ce qui facilite l’obtention du prêt en tant qu’indépendant.

Le freelance et les restrictions liées à l’octroi du crédit

Pour obtenir un prêt bancaire, le travailleur indépendant doit pouvoir justifier la composition de son épargne, et cela, de la même manière que les personnes normales. Ici, les apports individuels sont déterminants et vont fortement renforcer l’intérêt de la banque pour le projet de l’emprunteur.

En revanche, votre capacité d’endettement en tant que freelance, surtout si vous démarrez dans les 3 ans, peut être très limitée. Une banque qui a accepté de vous donner un prêt vous accordera une somme peu conséquente. Cela peut correspondre à 3 ans d’activité et à un revenu moyen sur une courte période.

Ce n’est pas donc attractif de demander un prêt lorsque toutes les conditions exigées ne sont pas réunies. De plus, si vous tombez malade, le prêt peut vous être refusé.

En définitive, obtenir un prêt peut être compliqué quand on est indépendant. Toutefois, il existe des solutions. Par exemple, vous pouvez choisir le statut de salarié porté.

Avec ce statut, vous devez en conséquence fournir des fiches de paie à la banque pour la rassurer que la totalité du coût du crédit pourra être remboursée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social menu is not set. You need to create menu and assign it to Social Menu on Menu Settings.