ven. Déc 9th, 2022

Meilleures Entreprises

Votre magazine actualité entreprise

Conflits entre employé et employeur : comment y faire face ?

attirer l'attention des visiteurs

Malgré le Code de travail qui régit la vie au sein d’une entreprise, le nombre de litiges entre employeurs et salariés ne cessent de s’accroître. Plusieurs raisons peuvent être la source de la divergence entre ces deux parties. Et pour y remédier, l’un comme l’autre dispose de plusieurs options au choix.

Les principales sources de litiges entre employeur et employé

Pour mieux prévenir un conflit professionnel et par la suite assurer la pérennité de l’entreprise, il est essentiel de connaître et de comprendre les éventuelles sources de litiges entre les collaborateurs. Elles sont nombreuses dans le cas d’un différend entre un employé et un employeur. Par ailleurs, il en existe quand même quelques-unes qui sont souvent fréquentes. Parmi elles, il y a l’inconditionnel problème de paiement. Dans ce cas, soit l’employé n’a pas reçu son salaire à temps, soit il n’a pas été rémunéré pour les travaux supplémentaires qu’il a effectués. Toujours dans le même concept, il est possible que l’employeur refuse une demande d’augmentation de salaire.

Un conflit peut également surgir si l’employeur conteste un éventuel accident survenu dans le lieu de travail et pendant que le salarié occupe des postes. De même, un employé peut se plaindre, car son entrée dans l’entreprise n’a pas été officialisée par un contrat de travail. C’est aussi le cas si son supérieur refuse d’octroyer une formation avant sa prise de poste. En cas de licenciement, il peut faire appel à un avocat droit du travail Hérault s’il juge que l’arrêt de son contrat n’est pas justifié. Les divers harcèlements ainsi que le non-respect du règlement intérieur de l’entreprise est aussi une source possible de conflit entre un salarié et son supérieur hiérarchique.

Les recours possibles pour régler la différence entre les deux parties

La solution la plus rationnelle pour régler un conflit entre employé et employeur est la discussion à l’amiable. Dans ce cas, les deux parties vont se rapprocher pour partager leurs différences. Ils peuvent recourir à un avocat qui sera utile dans la recherche d’un compromis. Ce dernier sera en même temps un témoin lors de la validation des clauses collectives établies. Si la discussion n’est pas envisageable, l’employé a le droit de saisir l’inspection de travail. Cette organisation se chargera de contrôler le respect des règles établies par le droit de travail. Pour qu’il puisse justifier sa réclamation, le salarié doit présenter un nombre de documents probants.

Et pour qu’il ne se sente pas trop seul dans les démarches à suivre, il peut se rapprocher d’un conseiller spécialisé. Dans le cas où l’inspection de travail s’avèrerait inefficace, il a la possibilité d’escalader sa requête auprès du conseil des prud’hommes. Cette solution est particulièrement efficace pour résoudre les litiges portant sur un licenciement ou une question de salaire. Pour cela, quelques démarches obligatoires sont à suivre. Entre autres, il y a la rédaction d’une lettre recommandée qu’il faut déposer au greffe du conseil des prud’hommes dont dépend l’entreprise. Si le cas est complexe, il est conseillé de faire appel à un avocat en droit de travail. Il occupera une mission de conseil et d’accompagnement sur-mesure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social menu is not set. You need to create menu and assign it to Social Menu on Menu Settings.