ven. Déc 9th, 2022

Meilleures Entreprises

Votre magazine actualité entreprise

Comment garantir une vie scolaire et professionnelle réussie ?

attirer l'attention des visiteurs

Dans une société très hétérogène, l’inégalité au niveau de l’éducation et de l’intégration professionnelle prime encore de nos jours. Dans la quête d’un travail, la qualification occupe une place primordiale. Les plateformes d’entraide entrent en scène afin d’assister les jeunes à tirer profit d’un enseignement approprié, l’objectif consiste à l’acquisition de compétences. Partons à la découverte du sujet.

Un apprentissage unique offert par les plateformes d’entraide

Désormais, les jeunes peuvent profiter d’un apprentissage spécifique gratuit grâce aux plateformes d’accompagnement. Il suffit de découvrir Dema1n.org. Des professionnels bénévoles engagés se chargent de l’accompagnement. L’objectif majeur consiste à assister les jeunes à la réussite de leurs études tout en privilégiant leur intégration professionnelle.

Partage, formation et, développement les mots-clés proposés par la plateforme d’entraide. De ce fait, chaque étudiant va profiter d’un meilleur avenir et une prise en main optimum. Un petit bonus, des liens se créent et chacun bénéficie d’une expérience unique.

Programme adapté à 100%

L’étudiant suivra un programme adapté à 100%, au cours de l’accompagnement. L’étudiant peut rencontrer son mentor suivant son emploi du temps. Mais selon leur choix, une session d’accompagnement sous visio peut se programmer.

Pour cela, l’étudiant dispose d’un trimestre pour profiter de cet accompagnement et acquérir ainsi de l’assistance vitale pour affronter les différents défis. Une demande d’extension de la durée d’initiation peut s’envisager.

Une implication totale de l’étudiant s’avère nécessaire, pour un accompagnement efficace. La ponctualité et le respect de son mentor et, de son apprentissage est recommandée. Poli, bienveillant, intègre et ouvert des qualités à appliquer pendant cette expérience. De cette façon, chaque partie sera gagnante.

Profil requis pour devenir un professionnel bénévole engagé

La contribution du mentor par le partage de ses connaissances et ses recommandations conduisent à l’épanouissement de l’étudiant, résultat un apprentissage réussi.

Le professionnel va former un jeune de 18 à 25 ans : bourse en poche. Il bénéficiera d’un suivi spécifique de courte durée pour solutionner sa problématique.

Pour se faire appeler « mentor », le professionnel suivra une formation de court terme en ligne, et obtiendra les bases requises dans l’accompagnement. Il pourra se servir des fiches pratiques concernant les instructions sur l’organisation, la posture et la relation avec l’étudiant.

Le profil recherché, un accompagnant disponible, bienveillant, à l’écoute, et un soutien sans failles de son binôme. De même, le mentor doit régulièrement faire un feedback constructif auprès de l’étudiant, et le motiver pour qu’il réalise ses ambitions professionnelles.

Un mentor a une vision holistique de l’être humain

En somme, le mentorat est l’une des formes d’orientation qui peut être mise en œuvre non seulement dans un cadre professionnel mais aussi dans un cadre universitaire. La figure du mentor fait référence au professionnel expérimenté qui guide et oriente l’étudiant dans son processus d’apprentissage. Le lien créé par les deux est basé sur la confiance. A cet effet, le mentor connaît non seulement l’étudiant dans sa situation actuelle, mais il visualise également le potentiel qu’il peut expérimenter. De sa position, il transmet cette confiance à ceux qui reçoivent ce renfort extérieur si stimulant pour renforcer le talent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social menu is not set. You need to create menu and assign it to Social Menu on Menu Settings.